Tofino et Ucluelet

,

 

Bienvenue au pays des surfeurs! 🏄🏻

Après avoir traversé l’île par la route 4, nous arrivons sur la côte ouest, direction Ucluelet! La petite soeur de Tofino est moins touristique que son ainé. Nous observons les bateaux de pêche et allons nous promener au bord de l’eau. L’océan Pacifique est bien là! Aujourd’hui, la météo est clémente mais les arbres penchés nous laisse imaginer la puissance des vagues et de l’océan.

Le parc National Pacific Rim, situé entre les 2 villes, offre de nombreuses options pour se promener sur les plages ou au milieu de la forêt pluviale. J’ai beaucoup aimé les animations pour découvrir la faune et la flore locale. Notamment une balade interprétative faite par une guide autochtone. Elle nous a appris pleins de choses sur les plantes et les animaux mais aussi sur la connexion que ses ancêtres avaient avec leur environment. Leur façon de voir le monde est très différente de la notre. Les premières nations et les habitants du coin se battent contre la déforestation et les élevages de saumons qui détruisent les écosystèmes du coin. 😔

L’ambiance en forêt entre les arbres géants couverts de mousse est extraordinaire. On se sent tout petit! Mais qui dit mousse et arbres géants dit aussi beaucoup, beaucoup de pluie ☔️ et de brouillard!
J’ai passé une journée entière à l’auberge de jeunesse. La pluie ne s’est pas arrêtée…

Finalement, j’ai laissé Sofia repartir vers Victoria. Quant à moi, un ennui mécanique m’a fait prolonger mon séjour. J’en ai profité pour approfondir ma visite.

J’étais encore présente lors du festival des lanternes de Tofino. Le jardin botanique se rempli de lanternes de toutes les formes et de toutes les couleurs. Beaucoup de monde vient participer à cet événement très poétique. Je suis également montée au sommet du Mont Ozzard pour admirer la vue panoramique. La randonnée en elle-même n’a rien d’extraordinaire puisqu’on marche sur un chemin forestier. Mais du sommet on peut voir l’océan, les îlots, Ucluelet, les montagnes et la forêt. J’ai aussi passé du temps sur la côte. 🌊
Le mauvais temps n’empêche pas les surfeurs de se jeter à l’eau et on peut les retrouver sur beaucoup de plages. Ici, même dans la rue on pense surf et océan!

Ma volvo étant prête à reprendre la route, je poursuis vers le nord de l’île.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *