Ça sent le printemps à la cabane à sucre!

,
Cabane à Sucre – Les fendilles sucrées
Les fendilles sucrées
Cabane à Sucre
Cabane à Sucre
Cabane à Sucre
Cabane à Sucre
Cabane à Sucre
Cabane à Sucre
Montréal
Montréal
Montréal
Montréal

L’hiver passe doucement à Montréal.
J’ai déménagé à Outremont,  trouvé du travail dans une petite boutique: « Fou des îles »,  me suis achetée un vélo… Quand la météo le permet, je quitte le métro et je roule entre les nids de poule des pistes cyclables de Montréal!

Pour mon jour de repos, Claudie et Aymeric m’ont proposé de les accompagner à une cabane à sucre!
Au printemps, quand les journées commencent à se réchauffer mais que les températures sont négatives durant la nuit, c’est la saison de la récolte pour les érables à sucre.
Chaque arbre est relié par un tube dans lequel la sève est acheminée jusqu’aux points de récoltes.
La sève est ensuite cuite pour devenir le fameux sirop d’érable!

La tradition veut que les québécois viennent se sucrer le bec en famille le temps d’un repas fort en sucre!
Autant dire qu’il est impossible de manger tout se qu’on nous apporte: plus de 10 plats! Une fois qu’on ne peux plus bouger, on se retrouve dehors pour la tire d’érable.
Du sirop chaud est déposé sur une bande de neige. Lorsqu’il se refroidi, on peut l’enrouler autour d’un baton pour en faire une sucette! Les enfants adorent et les grands aussi…

 

Le mois d’avril est très long on sent que le printemps est là, pas très loin, mais on a l’impression que l’hiver ne veut pas lui laisser sa place. On se reveille un matin et toute la ville est sous la glace!

Les rues sont pleines d’eau car la neige à fondu. Les québécois sortent leurs bottes en caoutchouc.
Les parcs ne sont pas encore vert, l’herbe a été brulée sous la neige. Bref on a hâte que le printemps démarre vraiment pour enfin pouvoir enlever son anorak!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *