La muraille!

,
DCIM100MEDIADJI_0205.JPG
Muraille de Chine
Muraille de Chine
Muraille de Chine
Muraille de Chine
Muraille de Chine
Muraille de Chine
Muraille de Chine
Muraille de Chine
Muraille de Chine
Muraille de Chine
Muraille de Chine
Muraille de Chine
Muraille de Chine
Muraille de Chine
Muraille de Chine
Muraille de Chine
Muraille de Chine
Muraille de Chine
Muraille de Chine
Muraille de Chine
Muraille de Chine
Muraille de Chine
Muraille de Chine
Muraille de Chine
Muraille de Chine
Muraille de Chine

Nous n’avons pas eu beaucoup de mauvais temps pendant notre voyage, mais cette fois ça y est! Nous voilà sous la pluie! Celle-ci est annoncée jusque 9h00, alors en attendant on en profite pour prendre un bon petit déjeuner en compagnie des chats.

 

Heureusement pour nous le beau temps est de retour. Nous allons acheter des victuailles pour un casse-croute et partons pour une première randonnée. Pas facile de trouver le départ du sentier mais une fois qu’on a trouvé la première tour il ne reste plus qu’à suivre la muraille. Toutes les parties ne sont pas restaurées. Selon son état nous marchons sur ou le long du mur. Les tours aussi sont plus ou moins en bon état. Nous avons choisi de faire la randonnée la plus escarpée le matin pour ne pas avoir trop chaud! On transpire bien quand même, mais arrivée en haut, quel spectacle! Nous avons une vue à 360 degrés sur les montagnes escarpés, les villages et la muraille qui se perd au loin. C’est vraiment impressionnant de la voir courir le long des crêtes. On en voit pas la fin.
Après un petit survol du drone et un pique-nique, nous redescendons au village remplir nos gourdes et partons pour une deuxième marche. Cette partie de la muraille est payante. Nous suivons les zigzags, on monte, on descend, tout ça sous le soleil. Nous arrivons en fin d’après-midi sur une partie inaccessible car il y a une base militaire. La vue est magnifique. Nous profitons des derniers rayons de soleil pour faire une pause et prendre des photos.
Je voulais faire une photo avec le couché de soleil mais les nuages ne se sont pas montrés très coopératifs! Nous arrivons de nuit à l’auberge, un peu fatigués mais ravis d’avoir pu profiter de notre dernier jour jusqu’au bout!

Le temps de prendre une douche et nous voilà en route pour l’aéroport. Je ne suis pas sur le même vol que mes compagnons de voyage.

Cette fois ça y est, le voyage touche à sa fin! Que de souvenirs. Ces 8.000km parcourus en train étaient vraiment une expérience incroyable.

Merci à Justine, Thiébaud et Thibaud pour tous ces bons moments.

 

Petit bonus, le sketch TGV à Paris!

 

Atterrissage 11:45 – TGV 12:45

Comme nous avons réservé nos vols retour séparément et que je m’y suis prise un peu tard, je voyage seule pour rejoindre Paris Charles De Gaulle. J’ai réservé un TGV qui part directement de l’aéroport 1 heure après l’atterrissage. Mon frère et Justine ont réservé le même TGV sans vraiment vérifier à quelle heure leur avion arrivait à Paris (12:20) En rigolant mon frère me dit de retenir le train en les attendant car ça va être compliqué de monter à bord en 25 minutes!

À l’atterrissage, mon avion ne se met pas le long de l’aéroport, mais sur une place à l’écart. Le commandant nous informe qu’il y a un changement et qu’il faut patienter le temps qu’un bus vienne nous récupérer. Je commence à stresser un peu!
Que les minutes sont longues! Finalement à 12:15 je cours dans les couloirs!
Nouvelle angoisse quand je vois le nombre de personnes qu’il y a à la douane! Je cherche un agent et lui explique que mon train part dans moins de 30 minutes! Gentiment il me place dans une file où il y a peu de monde, mais je trépigne quand même!
Le passage de la douane fait, je cours récupérer mon sac.
Mais lorsque j’arrive devant le carrousel, un panneau indique que les bagages seront délivrés à 12:30! Je repère un agent et lui demande comment se rendre sur les quais, pas question de perdre du temps. Puis, je pars aux toilettes, m’attache les cheveux, me met en T-shirt. Je suis prête à courir!

Nouveau stress, à 12:30 un message s’affiche qu’il y a un retard pour la livraison des sacs. Je commence à me dire que c’est cuit pour mon train!

12:35, le tapis roulant se met en route! Miracle, mon sac sort le premier. Je le lance sur mon charriot et cours vers la sortie. Je ralentie à la douane pour ne pas me attirer l’attention et repart de plus belle. Les gens s’écartent et me regardent amusés. Ils doivent me prendre pour une folle! Arrivée au pied de l’Escalator je mets mon sac sur le dos et poursuis ma course avec 20 kilos de plus! J’ai le souffle court. Alors que je demande pardon aux gens pour qu’ils me laissent passer, je me trouve nez à nez avec Thibaud qui me demande ce que je fais ici, mon frère et Justine sont déjà devant! Haaaaa!

Arrivée en haut des quais, j’entends siffler, le départ est imminent, je n’en peux plus! J’arrive en haut de l’escalier il y a 2 agents SNCF devant la dernière porte ouverte du train! Je leur crie: « Strasbourg? » Ils me font signe que oui, je descends les escaliers à fond et me jette dans le train à bout de souffle et complètement rouge! Lorsque je me relève, je vois mon frère et Justine dans le même état que moi qui me regarde ahuris: « mais qu’est ce que tu fais derrière nous! » Ils me croyaient déjà confortablement installée pendant qu’ils couraient pour arriver à temps!

Finalement on a du mal à y croire mais nous rentrons tous les 3 par le même train! Quelle course!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *