Moscou

,

La nuit dans le train n’a pas été très réparatrice. En arrivant à Moscou on doit se repérer dans le métro et se rendre à notre auberge. Les chambres sont déjà libres, on peut s’installer! Il y a pas mal de monde. Nous sommes à peine à 10 minutes de la Place Rouge.

Pendant les 3 jours de notre séjour, nous avons fait 75km, sous le soleil et sous la pluie.

Bien entendu, nous avons vu la Place Rouge avec le mur du Kremlin, la tombe de Lénine et la basilique Basil-Le-Bienheureux aux bulbes colorés. De jour ou de nuit, nous avons apprécié la Place comme de nombreux touristes. Il y a aussi un énorme centre commercial le Goum (гум). Autrefois, on y trouvait des produits uniquement disponibles à Moscou, aujourd’hui c’est plutôt adressé aux riches. Et c’est d’ailleurs depuis le toit d’un autre centre commercial que nous avons pu avoir une vue du centre ville.

La ville est plus étendue que Saint-Petersbourg. Il y a des tours au quartier des affaires. Les énormes boulevards sont souvent surchargés par le trafic. Il y 7 énormes bâtiments appelés les 7 sœurs qui entourent la ville. Ils représentent la puissance de l’union soviétique. On ne peut pas les rater de part leur hauteur et leur forme.

Lors de nos balades, nous avons fait quelques détours pour pouvoir traverser les rues. Beaucoup de carrefours et rues sont munis de passages souterrains pour les piétons. Pas la peine de chercher à traverser dans la rue! Contrairement à Saint-Petersbourg il y a quelques rues piétonnes comme Arabat Street.

Au niveau des églises, Varvarka street bat le record du nombre d’églises sur si peu de kilomètres. La cathédrale Christ-Saint-Sauveur est splendide en blanc et or avec son vieux pont en métal qui traverse la Moskova. Et celles qui se situent dans l’enceinte du Kremlin sont également très belles. Nous les avons visitées. Mélange de bois, de pierre, couverts d’icône et remplies de tombeaux, il y en a des choses à voir. Au Kremlin, on reste dans le droit chemin, pas question de s’éloigner des passages piétons sinon on se fait rappeler à l’ordre par un coup de sifflet de l’un des nombreux gardes.
Les soldats aussi marchent au pas surtout lors de la relève de la tombe du soldat inconnu. On lève la jambe bien haut! Technique que nous avons utilisée quelques fois pour nous réchauffer!

Nous avons profité des accalmies pour visiter le parc Gorky et prendre un chocolat chaud. Il ne faisait pas très chaud. Et lorsque la pluie tombait, on a fait des tours dans le métro pour voir les belles stations (Il y a même un métro circulaire). Nous avons aussi été voir des anciennes usines transformées en magasins et avons testé les bains!

Hommes et femmes sont séparés. La partie des femmes est beaucoup plus petite et ne comporte pas de piscine. Il y a une salle avec un four, où l’on s’assoie sur des bancs. Une employée vient de temps en temps mettre de l’eau sur des tuyaux qui traversent le four. Une fois qu’on a trop chaud, on sort se tremper dans une baignoire en bois avec de l’eau froide puis on recommence. Les gens se font aussi flageller avec du bouleau pour purifier la peau. Avec Justine, nous avons plutôt testé le wrap. Une couche de boue, une couche de film transparent et pour finir une couche de serviette! Il faut attendre 30 minutes avant qu’on vienne nous déballer. Nous ressortons bien réchauffés. Il paraît que la mafia venait aux bains pour traiter leurs affaires.

Nous avons encore très bien mangé. Nous avons même testé géorgien!
Pour ce qui est des coutumes, on se rappellera qu’il ne faut pas se moucher à table. Thieb en a fait l’expérience dans notre auberge, au petit déjeuner. Le russe en face de lui commence à s’énerver! Se moucher n’est pas permis, mais faire remonter ses glaires comme il le fait, si!

Après une bonne douche, nous voilà partis pour la gare, 5180km et 74 heures nous séparent de notre prochaine destination: Irkoutsk!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *