Rome – Mais pourquoi sommes nous si fatiguées?

,

En week-end à Rome avec Justine au mois d’octobre, voici un passage de l’e-mail envoyé à Marc (qui nous à gentiment logé) qui relate nos aventures! L’objet était: mais pourquoi sommes nous si fatiguées?

Bonne lecture

 

 

Ce fut court, mais intensif!
Nous avons adoré Rome!!! Il n’y a eu aucun flop, que des tops!
Que dire des 45 km que nous avons parcouru dans Rome???

Commençons par la place Popolo, nous n’avons pas pu rentrer dans l’église Santa Maria pour voir le « faux vieux » tableau, la porte était chaque fois fermée. Nous avons traversé les stands des artistes dans la via Margutta avant d’arriver aux escaliers de la Trinité des Monts. Il n’y avait pas grand monde à cette heure-ci. Nous nous en sommes rendu compte le lendemain en voyant les escaliers déborder de gens!
La célèbre Fontaine de Trévi prend effectivement toute la place, en bonnes touristes, nous y avons jeté une pièce pour être sûr de revenir! Nous avons gravi les marches de Il Vittoriano en se disant que les Italiens avaient un peu la folie des grandeurs. Puis nous avons admiré Chiesa Di Santa Maria in Aracoeli pendant une cérémonie de mariage, traversé la Piazza del Campidoglio pour déboucher sur les impressionnantes ruines du Forum Romain. Nous avons traversé un marché, vu la Bocca de la Verita, marché le long du Circo Massimo avant d’entrer dans le Palatin en moins de deux minutes! (Pas de file). En ressortant, nous nous sommes dirigées vers le Colisée, et là aussi à notre grande surprise il n’y avait pas de file, juste 15 minutes pour le contrôle sécurité. Après avoir fait le tour et nous être imaginé les gladiateurs au combat, nous avons dû sérieusement reposer nos pieds et remplir nos estomac !
Nous n’avons pas pousser vers les Basiliques mais nous sommes plutôt revenu vers le centre historique en passant par Via dei Fori Imperialia.
Le temps de prendre une glace et nous y étions Piazza de la Minerva pour nous attendrir sur le petit éléphant et son obélisque.
Arrivées au Panthéon nous l’avons seulement regardé de l’extérieur. Il était impossible de rentrer… Un peu déçues, nous avons rejoint la Piazza Navona et ses fontaines. La lumière de la fin d’après-midi ne la rendait que plus belle ! Quand nous sommes arrivés à Campo de Fiori le petit marché était terminé. La fin de journée approchait, mais nous avons quand même tenu à aller voir le Palazzo Farnèse avant de rentrer.

Nous avons dû puiser dans nos dernières ressources pour aller chercher une pizza en bas dans la rue ! Pas besoin de préciser que nous n’avons pas eu besoin de berceuse pour nous endormir !

Au réveil, quelques émotions fortes avec les secousses ressenties, mais cela ne nous a pas démotivées pour repartir à l’aventure! Malgré l’arrêt du métro, nous avons rejoint l’entrée du musée du Vatican à pied. Il y avait un nombre de personnes incroyables, en tout 1,1 km de file ! C’est là que nous avons fait une croix sur la Chapelle Sixtine et avons préféré nous diriger vers la Basilique Saint-Pierre. Nous nous sommes rendus directement dans la coupole où nous avons eu le souffle coupé par la grandeur et la splendeur de l’édifice! Après avoir admiré la vue depuis le sommet du dôme et être redescendues nous avons tourné autour du baldaquin en ne sachant plus où regarder! La messe avait attiré beaucoup de monde et il était de plus en plus difficile de circuler sans se faire bousculer! Il était presque midi lors ce que nous avons réussi à rejoindre la place. Nous avons attendu parmi la foule que le Pape vienne à sa fenêtre et nous bénisse…
Dans une petite rue nous avons trouvé notre bonheur pour recharger nos batteries. L’après-midi, nous sommes passées devant le château Saint-Ange et avons emprunté le pont au dessus du Tibre avant de retenter notre chance au Panthéon. Nous avons enfin pu y pénétrer et admirer la coupole de l’intérieur. C’est armé d’une gelati que nous avons vagabondé et nous sommes perdues dans les petites rues de Rome. Nous avons terminé notre visite par le commencement, un apérol Spritz à Canova sur la place Popolo! Nous avons quand même décidé de ressortir de nuit pour voir le Colisée et ses éclairages. C’est donc fourbues mais heureuses que nous avons quitté Rome ce matin.

Delphine et Justine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *