Martinique

,
Sainte-Lucie
Cacao
Sainte-Lucie
Sainte-Lucie
Sainte-Lucie
Sainte-Lucie
Sainte-Lucie
Les bananes
Retouche peinture
Anse d’Arlet
Anse d’Arlet
Anse d’Arlet
Iguane femelle
Le Robert
Sainte-Luce
Anse d’Arlet
Notre appartement a Sainte-Luce
3 Rivieres
Sainte-Luce
Sainte-Luce
3 Rivieres
3 Rivieres
3 Rivieres
3 Rivieres
Anse d’Arlet
Anse d’Arlet
On est pas les seules a avoir soif
Anse d’Arlet
Anse d’Arlet
Sainte-Luce
Sainte-Luce
Sainte-Luce
Sainte-Luce
Sainte-Luce
Sainte-Anne
Sainte-Anne
Sainte-Anne
Sainte-Anne
Sainte-Anne
Sainte-Anne
Sainte-Anne
Sainte-Anne
Cap Chevalier
Sainte-Luce
Sainte-Luce
Plantations de bananes
Paletuviers
Paletuviers
Fleurs de paletuvier
Anse Noire
Anse d’Arlet
Anse d’Arlet
Anse d’Arlet
Anse d’Arlet
Anse d’Arlet
Montagne Pelee
Montagne Pelee
Montagne Pelee
Montagne Pelee
Montagne Pelee
Notre compagnon durant la montee
Montagne Pelee
Montagne Pelee
Montagne Pelee
Montagne Pelee
Montagne Pelee
Montagne Pelee
Montagne Pelee
Montagne Pelee
Montagne Pelee
Montagne Pelee
Montagne Pelee
Montagne Pelee
Montagne Pelee
Montagne Pelee
Montagne Pelee
Montagne Pelee
Montagne Pelee
Montagne Pelee
Montagne Pelee
Montagne Pelee
Montagne Pelee
Montagne Pelee
Montagne Pelee
Montagne Pelee
Saint-Pierre
Saint-Pierre
Saint-Pierre
Saint-Pierre
Sainte-Luce
Sur la terrasse
Sainte-Anne
Sainte-Anne
Le Diamant
Couche de soleil, Martinique
Couche de soleil, Martinique
Sainte-Luce
Pitons Sainte-Lucie
Pitons Sainte-Lucie
Piton Sainte-Lucie
Piton de Sainte-Lucie
Sainte-Lucie
Sainte-Lucie
Sainte-Lucie
Vanille
Cacao
Cacao
Cacao
Sainte-Lucie

Direction les Antilles pour 10 jours de vacances bien mérités après une saison d’hiver à Avoriaz. Je part d’ailleurs avec Coralie et Amélie qui étaient également sur la station cet hiver.

Il fait tout de suite meilleur ici, on peut enfin enfiler nos shorts et nos T-shirts. Malgré la crème solaire, nous finissons toutes avec des beaux coups de soleil. Et qui dit chaleur dit moustiques! Nos grands amis lors de nos soirées…

Nous logeons à Saint-Luce, un village de pêcheur (il n’est pas rare de voir d’énorme thon se faire découper), dans un petit appartement en bord de mer. De là, nous partons explorer l’île avec notre UP! (voiture de location). Nous alternons entre la découverte des plages, le snorkelling, la randonnée (la Montagne Pelée dans le brouillard), les marchés et leurs vendeuses, les petits villages… Nous prenons même un catamaran pour aller voir les pitons à Sainte-Lucie, l’île voisine.

Il y a de belles plages tout autour de l’île avec du sable plus ou moins blanc. Etant donné que nous sommes en saison basse, on était souvent pas très nombreux. J’ai fait un peu de snorkelling, rien d’extraordinaire au niveau des coraux, mais j’ai pu nager avec des tortues. À Anse noire, il y avait un banc tellement dense de petits poissons qu’on ne voyait plus le fond! À la surface les pélicans surveillaient leurs repas…

À Le Robert nous avons fait une sortie kayak et pu observer des iguanes et les fameux fonds blancs (Bandes de sables entre les ilets où l’eau est peu profonde). Nous avons fait une plongée intéressante sur une épave à Anse d’Arlet. J’ai pu remarquer qu’il y avait beaucoup de rascasses. Apparemment cette espèce est invasive et détruit la faune local…

Dès qu’on s’enfonce un peu dans l’île, il y a beaucoup de relief et parfois notre petite voiture a du mal! Il y a une jungle très dense autour des volcans qui ont le sommet dans les nuages une grande partie de l’année. C’est donc sous la pluie et le vent que nous affrontons la Montagne Pelée le jour de mon anniversaire. Et non je n’était pas en train de me dorer la pilule au soleil!

Nous avons évidement visiter une rhumerie et tester de nombreux rhums ainsi que le fameux ty-punch.

Côté population nous avons été très bien accueilli par les habitants de l’île. Sur les marchés on nous interpelle: « he Doudou vient gouter ce que mamie Nini a préparé pour vous! ». « Alors mes petites chéries comment ça va aujourd’hui? »

Saint-Luce est très animée le soir. Il y a de nombreux restaurants en bord de mer. Le mercredi il y a souvent un orchestre qui joue et tout le monde vient y dancer. Ambiance garantie. Il fait bon vivre en Martinique.

Les 10 jours sont passés très vite il est déjà l’heure de rentrer. Après 8h de vol nous arrivons sur Paris. Tout le monde pousse un cri dans l’avion quand le pilote annonce: « Paris température extérieure 15 degrés ». Va falloir ressortir les pulls, mais pas pour très longtemps car dans 1 semaine je repars en Australie, direction Cap York et Merluna!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *