Coober Pedy

,

Aujourd’hui ça fait 6 mois que je suis arrivée en Oz! Le temps passe vite… La route pour arriver à la ville est longue, pour passer le temps à chaque véhicule croisé, on lève un doigt en guise de bonjour. Sur les bas-côtés des cadavres de kangourous et de vaches font le régal d’énormes aigles noirs. Enfin on arrive à Coober Pedy, capitale de l’opale. Son nom tiré de l’aborigène signifie « terrier de l’homme blanc ». En effet il y a beaucoup de bâtiments troglodytes à cause des températures élevées. La ville ressemble à un chantier, tout à l’air délabré! C’est ici aussi qu’on fait la connaissance de nos « amies » les mouches. Vraiment très friendly surtout à l’heure du repas… Nous avons pu noodle dans la zone de fouille publique, juste le temps de trouver quelques bouts d’opale sans valeur et assister à une démonstration de machines utilisées pour l’extraction de l’opale. Autour de la ville des centaines de petits tas témoignent des nombreuses mines, cela donne un paysage assez étrange!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *